top of page
  • uneruchetunenfant

Le Sculpteur et Les abeilles

Tout commence aux Philippines quand Jacky Jumbou, ancien professeur de biologie, résidant à Plomelin, découvre comment les pêcheurs philippins arrivent à subvenir aux besoins de leur famille grâce aux ruches qu'ils possèdent, malheureusement en trop petit nombre pour être un élément déterminant d'une économie. 180 EUR par an À son retour en France, Jacky se lance un défi: mettre en place un rucher pédagogique dans le lycée de Kerbernez, à Plomelin. Chacune des ruches est financée par des donateurs et le produit financier induit par la vente du miel permet de parrainer la scolarisation d'un petit Philippin, évaluée à 180 EUR par an. Jacky Jumbou, se référant à sa connaissance de l'organisation de la vie des abeilles dans la ruche, a eu l'idée de mettre en place une exposition. Particularité, elle est prévue comme si elle se tenait dans la ruche, c'est-à-dire dans le noir. Dans leur habitacle, les abeilles communiquent par leurs hormones et le toucher. Sur ce postulat, l'idée était née. Il organisera ainsi du 1erau 17décembre et du 4 au 14janvier une exposition au lycée de l'agriculture de Kerbernez qui permettra de faire une expérience exceptionnelle dans l'obscurité la plus totale pour partager un moment, l'existence d'une personne non voyante, ou celle de l'abeille dans la ruche. Plusieurs salles permettront d'effectuer un parcours au milieu des parfums et des sons, des peintures et sculptures à découvrir par le toucher, dégustation et repas gastronomique. Le sculpteur penmarc'hais Cette exposition permettra l'implantation de ruches aux Philippines, pour la scolarisation d'enfants démunis. Grâce à la participation des visiteurs, des abeilles parraineront des enfants. C'est le sculpteur Youn Capitaine, de Saint-Guénolé, qui prêtera quatre sculptures pour cette expo dans le noir. L'artiste est emballé par cette expérience, où les visiteurs pourront caresser les formes qu'il a fait surgir du bois. Pratique L'exposition est ouverte à tout public ainsi que les scolaires.



9 vues0 commentaire

Comments


bottom of page