top of page
  • uneruchetunenfant

Les abeilles butinent pour les petits Philippins

« De nombreuses associations parrainent la scolarité d'enfants défavorisés » constate Jacky Jumbou. « C'est bien et surtout nécessaire car la demande répond à une certaine urgence. Mais il faut pouvoir ensuite assurer la régularité des dons. Que faire en cas d'interruption ? ». À la suite de plusieurs séjours aux Philippines et de ses actions de soutien auprès des associations quimpéroises Enfants de Pangangan et Ninong-Ninang, Jacky Jumbou a décidé de monter un projet de partenariat pour le moins original. « En formant des parents philippins aux techniques de l'apiculture on leur donne le travail nécessaire à une juste rémunération grâce à la vente du miel. Ils peuvent ainsi financer eux-mêmes la scolarité de leurs enfants. Il suffit de leur fournir le matériel et l'aide technique pour débuter ». L'association Une ruche-un enfant qui vient de voir le jour, propose aux particuliers de faire naître des abeilles sur le rucher pédagogique de Plomelin. Chaque participant peut récolter son miel et en propose tout ou partie à l'association qui le revend et finance d'autres ruches aux Philippines. « Une façon de protéger les jardins, l'environnement et la biodiversité des espèces. Nous élevons principalement l'abeille noire d'Ouessant. Une espèce particulièrement bien adaptée à la région ».


7 vues0 commentaire

Comments


bottom of page